02/06/2015

LA BELGIQUE, CE TEMPLE DU SURRÉALISME

La Belgique est le temple du surréalisme.

 

Récemment, on a vu la Ministre de l’Énergie (sic) Marie-Christine Marghem mentir, s’enliser et faire preuve d’un amateurisme rare.  Conséquence: la majorité de gouvernement fédéral lui garde sa confiance.  Dans tout autre pays que notre République bananière une telle personne serait éjectée ou devrait démissionner, sauf en Russie ou Corée du Nord!

 

Une ancienne Secrétaire d’État en charge de la fraude fiscale, Elke Sleurs, avait quant à elle changé la législation et envisageait qu’on pût payer cash jusqu’à 7.500 euros au lieu des 3000 précédemment.   Quant on sait qu’une bonne partie de l’argent noir est cash, on pourrait dire que pour luter contre la fraude fiscale, il convient en premier lieu de la favoriser, comme cela cet argent noir remonte au moins à la surface au lieu de rester caché.

 

La semaine dernière, une fameuse panne dans les installations de Belgocontrol – l’organisme qui contrôle tous les mouvements aériens sous les 8.000 mètres.  En cause, des tests de générateurs faits live – le jour!, mais on s’est aperçu qu’un des générateurs n’était pas relié à la terre (ce qu’on appelle la ‘prise de terre’) et cela faisait 10 ans que cela durait.  Encore de l’amateurisme professionnel cette fois-ci.

 

Concours Reine Elisabeth, proclamation des résultats : Lee Ji Yoon entend son nom et court sur le podium pour remercier alors qu’en fait c’est sa collège finaliste mais également coréenne Lim Ji Young qui a décroché le 1er prix.  La raison outre une éventuelle mauvaise prononciation des nom et prénoms de la lauréate, dans la salle d’attente attenante au podium, il n’y a pas de haut-parleur!  Au Palais des Beaux-Arts (Bozar dans le nouveau jargon), ce Temple de la Musique!

 

Tout le monde sait qu’en 1915/1916, il y eut un génocide des Arméniens en Turquie organisé et réalisé par la Turquie.  La semaine dernière, RTL-TVI a montré des images amusantes, cherchant à ‘attraper’ la députée bruxelloise Mahinur Özdemir pour la questionner sur ce qu’elle pensait du génocide, on a vu la députée, avertie par SMS, regarder du côté des tribunes puis quitter précipitamment l’hémicycle; ensuite son secrétariat a diffusé un avis indiquant que par ordre médical elle était souffrante et qu’elle devait se reposer, ne pouvant dès lors être interviewée.  Son docteur s’appellerait-il ERDOGAN, président de la Turquie?  Elle a été exclue du parti pour révisionnisme; quant au bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode, Kir, absent lors de la minute de silence pour les victimes du génocide arménien, il est toujours actif au sein du PS, sans certificat médical mais aussi sans président de parti qui en a où il faut comme Lutgen.

 

La Belgique est dotée d’un gouvernement fédéral et d’un Premier Ministre.  Voyons ce que dit ce 1er Ministre sur les projets qu’il faut réaliser : (1) dégraisser le budget de la Sécurité sociale et surtout combattre la gabegie liée au corporatisme (lisez: éliminer l’influence des mutualités et des syndicats en tant qu’organismes payeurs d’allocations de maladie/invalidité et chômage), (2) viser à une Tax Shift {glissement des taxes d’une catégorie de revenus vers une ou plusieurs autres catégories de revenus}, de 5 milliards selon le modèle autrichien{l’interviewé est grand amateur de l’Autriche où il passe régulièrement des vacances, sans doute en mémoire du passé de collabo de son grand-père}, réparer certaines injustices du précédent gouvernement, notamment revoir les modalités de taxation des véhicules d’entreprises mis à la disposition de particuliers.

 

L’interview complète est parue dans De Standaard du 1er juin et le nom du 1er Ministre belge en question est Bart De Wever.  Un mec qui au fond a des idées et n’hésite pas à les proclamer tous azimuts.  C’est ce type là qui, il y a un certain temps, avait affirmé que les Pandas géants de Pairi Daiza avaient été importés avec de l’argent fédéral, et cela a tellement bien marché en Flandres – ce mensonge éhonté – que son parti a fait un tabac aux élections de mai 2014.

 

RTL-TVI (la référence en matière culturelle) a racheté le navet produit par des Flamands intitulé ‘Albert II’, qui, lors de sa projection au nord du Royaume avait quand même attiré plus d’un million de gogos.  J’ai eu l’occasion récemment lors d’un zapping de tomber sur quelques moments de cette ‘production’ cinématographique.  Quel navet et quels personnages aussi peu crédibles alors que, au fond, pour faire rire, il suffit parfois de regarder les vrais personnages. Celui qui interprétait le rôle du Roi Albert II, avait un de ces costumes dont je ne voudrais pas l’adresse du tailleur, tant il sentait le costume au rabais, avec des creux près de l’épaule droite, des plis aux manches, etc.  Si je suis d’accord que nos mâles royaux ne sont pas forcément les plus distingués du point de vue de l’habillement (comparés aux familles royales et aux mâles en Hollande et Royaume-Uni), ce qu’on montrait là est digne du Marché aux Puces de Bruxelles.  Une série pour le Marché aux Puces!

 

Magritte aurait pu peindre une représentation de la Belgique, jadis, et l’intituler ‘Ceci n’est pas la Belgique.  Mais la Belgique, après tout, ne sont-ce pas quelques dizaines d’intellectuels et notables bruxellois et liégeois, francophones, qui eurent l’idée de se débarrasser du joug hollandais, sans l’apport des masses flamandes.  Une création artistique après tout ne reposant sur aucun critère ethnique, social voire politique?

16:06 Écrit par ro-bin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.