11/10/2013

Bel-gi-que! La bêtise au pouvoir!

Je l’ai toujours dit, s’il n’y avait pas la Dernière Heure, je serais incapable d’encore trouver des trucs pour mes blogs.

 

La Dernière Heure du jeudi 10 octobre, édifiant! 

«Tom Hanks souffre de ‘tension artérielle’ depuis 20 ans!»

 

On engage n’importe qui pour écrire des papiers dans la DH.  Des gus qui ne savent même pas qu’il y a l’hypertension et l’hypotension et je suppose que Tom, c’est d’hypertension qu’il souffre depuis 20 ans et pas d’une simple tension artérielle, car là nous serions tous gravement malades, même ceux d’entre nous qui ont une tension artérielle normale.  Dans le même journal, je découvre une lettre de lecteur à propos de la suppression proposée par des prélats de l’office religieux lors des crémations.  Le mec, tenez-vous bien, voilà ce qu’il a écrit: «Cependant, il est bon de savoir que les personnes qui se font incinérer, ce sont des personnes qui ignorent que, par ce geste, elles détruisent leur corps qu’elles ont reçu à leur naissance et qui ne leur appartient pas.»

DIVIN !  RAREMENT LU UNE TELLE IMBÉCILLITÉ DE MA VIE!  IL N’YA QU’EN BELGIQUE QU’ON PEUT RENCONTRE DES ESPÈCES ZOOLOGIQUES AUSSI RARES!

 

Si, il y a mieux encore, la lettre suivante : «Comment les petites gens doivent-elles faire pour payer entre 2.000 et 6.000 euros aux pompes funèbres, un commerce très lucratif? Quel vol!  Pourquoi faire autant de tralala pour les funérailles alors qu’un mort…est mort.  Vous pouvez vous passer de ce cinéma.» 

 

Je ne voudrais pas être de la famille de ce gus ou un de ses parents ou enfants et décéder.  Il irait sans doute vite fait bien fait me fourrer dans un sac à ordures et me balancer au parc à conteneurs. Ou, je présume que pour éviter les frais, il débiterait peut-être son cher parent ou enfant défunt en rondelles, laisserait sécher et puis alimenterait le feu ouvert durant tout l’hiver.  Pourquoi faire tout ce cinéma?  Et que penser d’un journal qui, sous couvert de liberté d’opinion laisse passer de telles aberrations?  VIVE LA CENSURE!

 

Passons aux annonces sérieuses.  «GANG BANG cpl-d-h-tr» que je lis dans les pages roses.  Là, j’ai eu un moment d’hésitation, car si je comprends ce que cpl-d-h veut dire, je me suis demandé si pour tr, s’agit-il de Turcs (voir plaques minéralogiques), de traducteurs, de tronçonneurs, de traîtres? Ou visent-ils les triplés?  Sont-ce des maisons spéciales pour triplés? Eh puis ‘gang bang’, OK, je veux bien, c’est passé dans les mœurs, tout le monde le fait, tout le monde le pratique, tout le monde s’en réjouit et en fait le buzz autour de soi (cpl-d-h-tr).  Comme je parcours la DH sans avoir le niveau mental assez bas de ses lecteurs ordinaires, je sais que gang bang s’applique ici à des clubs d’échangisme.  Pourtant, mon dictionnaire anglais me précise ce que je savais déjà : gang bang = «rapports sexuels successifs avec une partenaire, non consentante généralement, par un groupe de mâles.»  Un gang bang en anglais signifie un viol collectif quoi.  Est-ce le but de l’annonce?

 

Une autre annonce cochonne ‘…ses 7 merveilleuses créatures qui vous feront sans conteste mordre dans le fruit défendu de 10h30 à 01h, 7/7. »  Pas mal, quel est le mec, même bourré avec une boîte de pilules bleues (Viagra) qui pourrait se farcir 7 bonnes femmes (7/7 sans conteste, donc, impossible de ne pas le faire) pendant quatorze heures et demie?

 

Ah oui, les Roi et Reine nouveau cru feront une Joyeuse Entrée à Bruxelles le 6 novembre.  Reluquez la télé ce jour-là, vous m’y verrez sans doute agiter un drapeau belge et crier ‘Vive la Reine’ (j’aime mieux les femmes que les hommes).  Vous me reconnaîtrez facilement, j’aurai un drapeau belge, et je crierai avec enthousiasme ‘Vive Mathilde’, tandis que ma moitié me donnera des coups de coude pour me faire taire.  Elle ne criera pas, elle n’aime pas les femmes et Philippe n’est pas son genre à vrai dire.

 

Ah oui, j’oubliais, Martens, l’ex premier ministre du pays est décédé.  Ça c’est un scoop, sauf pour ceux qui avaient pu voir certaines images filmées ou photos de lui ces derniers temps, il portait déjà une aura de mort certaine sur son visage.  Stupéfiant cependant, deux jours à peine avant son décès, il a fait savoir qu’il abandonnait ‘temporairement’ son siège de président du groupe social-chrétien (PPE ou « pépés peinards d’Europe ») au Parlement européen.  ‘Temporairement’, le gars.  À mon avis, il devait être descendu de sa Montagne et avoir reçu un message direct de Dieu que son petit ennui de santé, serait temporaire et que bientôt il assumerait à nouveau les destinées du groupe PPE.  En passant, il avait 77 ans, Martens. Fidèle au poste.  Indécrottable, indémontable pis qu’un gros écrou !  Sauf que, quelqu’un pourrait-il me citer un acte, une déclaration, un texte, prouvant que le Parlement européen sert, ou a servi, à quelque chose, une seule fois?  Ou son groupe parlementaire?

 

Les jeunes ne savent certainement pas que le défunt s’était distingué dans les années soixante en hurlant ‘Walen buiten’ (les Wallons dehors) à la tête de hordes hurlantes de Flamingants qu’il avait ralliées autour de ce slogan simpliste mais marquant.  Oui, déjà, à l’époque, il était l’apôtre porteur d’un message chrétien et universel de tolérance et de respect des autres, appliquant, au fond, les méthodes que les nazis avaient utilisées pour chasser les Juifs de leurs commerces et que reprirent plus tard à leur compte les nouveaux Archanges du Vlaams Blok devenu Vlaams Belang, les appliquant, eux, contre les francophones et

Wallons, tout comme contre les Musulmans. Oui, Martens, le prototype du politicien chrétien, est encore connu pour autre chose, il aurait suggéré au Roi Baudouin de se démettre ‘temporairement’ (décidément, on aimait ce mot chez Martens) de ses fonctions à l’occasion du vote de la loi dépénalisant l’avortement.  Début des années 90.  Quand je pense que mon ex-épouse avait déjà signé des pétitions à la fin des années 60 en faveur de cet interdit légal et qu’il a fallu attendre plus de deux décennies pour que les femmes soient maîtres de leur propre corps.  Mais, je suppose que les sociaux-chrétiens pensaient comme cet autre gus, que les femmes ne sont pas maîtres de ‘leur corps qu’elles ont reçu à leur naissance et qui ne leur appartient pas’.  J’ai tout compris.

 

Eh puis, Martens, désolé de le dire en public, mais il avait toujours une bouche d’ahuri quand on l’interrogeait ou qu’on le prenait en photo, un peu le genre poisson rouge dans son bocal ou aquarium qui ouvre sa bouche.  Touchant pour un poisson rouge, moins pour un politicien, et encore moins pour un politicien chrétien, le créateur du ‘Walen buiten’.  Sauf que son bocal à lui, Martens, c’était la Belgique, puis l’Europe.  Il s’y est accroché jusqu’à la fin.

 

Question à un euro: n’avait-il pas d’autres centres d’intérêt dans la vie que la politique?  La politique, un truc somme toute pour des gens qui n’ont pas de hobbies, n’ont pas de talent artistique ni autre (botanique, astronomie, physique nucléaire), ne savent rien faire de leurs mains et ont tout juste assez d’intelligence pour être compris du grand public.  Quant aux idées des politiciens, le vent est gratuit et on le recycle très facilement, l’eau chaude ne doit pas être réchauffée et les portes ouvertes ne demandent qu’à l’être un peu plus…et si vous y excellez (au pays des aveugles…), vous aurez droit à des panégyriques d’une demi-heure lors de votre décès, attention, ne vous faites pas incinérer car votre corps ne vous appartient pas!  Et puis, enterrements, incinérations, c’est du tralala, du cinéma, une espèce de big bang à l’envers (pas gang bang, big bang)!

 

16:50 Écrit par ro-bin dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.