04/07/2013

Belgitudes...

Je viens de lire qu’à Genappe on voulait créer une ‘réserve naturelle’.  Chapeau!  Quelle superbe idée, contrer le lent envahissement de béton un peu partout par un retour à la Nature (Majuscule).  Las!  La réserve naturelle sera installée sur un ancien site industriel où métaux lourds et autres crasses polluantes doivent se retrouver sur le sol et dans le sous-sol du site prévu et pas en quantités négligeables.  Bon, ils vont peut-être assainir le sol afin de permettre à des oiseaux, plantes, fleurs, buissons, arbres, d’y vivre leur petite vie naturelle verte à l’aise.  Moi, cynique comme à l’accoutumée, je me dis que si on veut tuer oiseaux, plantes, fleurs, arbres, rien de tel que d’installer vite fait bien fait une réserve naturelle sur un ancien site industriel, il s’agit là, au fond, d’une méthode d’euthanasie douce, insidieuse, mais efficace, performante car la nature c’est sale, il y a des sales bêtes dans la nature (des vers de terre, des moustiques, des rats, des guêpes, des taons - notre voisine jument Olivia les attitre malheureusement, ils lui empoisonnent l’existence -).  Et puis, des fleurs, des plantes, des buissons, cela pousse à la sauvage, sans ordre, sans discipline. Cela fait désordre.  Chaos.  Anar.  Rien de tel qu’un peu beaucoup de plomb, de dioxine, du mercure, du zinc, dans le sol et le sous-sol, pour contrecarrer ces poussées sauvageonnes que les tenants d’un retour à la Nature souhaitent installer sur des lieux industriels qu’il faudrait conserver intacts comme souvenir, non pas de l’œuvre de Dieu mais de ce que l’Homme (Majuscule) a créé de ses propres mains, à son Image (avez-vous déjà la beauté de Genappe, nous n’avons rien à envier aux Américains ou Japonais…).

 

Milquet, De Wever, prennent des mesures pour combattre ces jeunes intégristes qui partent  se battre en Syrie et soutenir ces rebelles.  Encore des anars naturels en chair et en os cette fois.  Bien.  Avez-vous remarqué que pas un seul de ces politiciens (auxquels on peut ajouter Reynders de même que certains bourgmestres touchés par cette vague d’exode ‘massif’) ne parle jamais des 93.000 victimes de ces crimes contre l’humanité que pratique le dirigeant syrien el-Assad, ou du million et demi de réfugiés vivant sous tente, dans des conditions de survie, sociales, précaires?  Milquet ne fait-elle pas partie d’un centre démocratique et humaniste?  Humanisme = ‘Théorie, doctrine qui prend pour fin la personne humaine et son épanouissement.’  (le Petit Robert, comme d’habitude).  Peut-être faudrait-il changer la définition pour Mme. Milquet? ‘doctrine qui prend pour fin sa propre personne humaine et son propre épanouissement’.

 

Le Roi Albert II a décidé d’abdiquer.  22 pages dans la Dernière Heure ce matin, hier des heures et des heures de blablas sur toutes les chaînes belges, interviews ‘à chaud’ dans la rue, ‘que pensez-vous du départ du Roi?’, ‘pensez-vous que le Prince Philippe sera capable d’assumer?’, etc.  Sur télétexte, on a interrogé plusieurs politiciens actuels et anciennes gloires, leur demandant si le Prince Philippe serait prêt (et capable)? À 53 ans?  À 53 ans, il ne me restait que 7 ans de carrière professionnelle et j’avais déjà imprimé mes marques dans mon service et ma spécialité au point de me rendre indispensable (ce qui était mauvais, car comme je travaillais vite et bien, on me donnait tant et plus alors que d’autres se comportaient en bons petits fonctionnaires peinards et fainéants).  Pourquoi demander l’avis des gens.  Albert II abdique et son fils montera sur le trône (comme on dit), ce sont là des faits incontestables irréfragables.  L’opinion d’un quelconque quidam y changera-t-il quoi que ce soit?  Que j’aime ou que je n’aime pas Philippe, ai-je voix en la matière?  Ai-je eu voix en la matière quand Baudouin fut Roi.  Depuis ma naissance, ce sera le 4e Roi que je connaîtrai sans compter le Régendat (que beaucoup de gens oublient généralement).  Quelqu’un de la RTBF – un spécialiste de la musique classique et du Concours Elisabeth - m’a raconté au début des années 80 qu’il n’avait pas été invité à une réception que donnait le Roi Baudoin au Palais, car lui et sa compagne n’étaient pas mariés.  Eh oui, à une certaine époque, le Palais royal était une annexe du Vatican!  Donc, peut-être, après une trentaine d’années, il y a de l’espoir qu’avec un nouveau Roi, les choses vont –peut-être – changer…

 

Milquet est en désaccord avec sa cheffe de la police quant à la réforme de ce corps.  La cheffe de police veut moins de bonzes (directeurs), plus de gens sur le terrain.  Milquet, elle, veut plus de directeurs.  Chère Madame Milquet, avez-vous jamais entendu parler d’armée mexicaine?

 

Je reviens à l’abdication, je me sens tout orphelin.  Maintenant, nous allons vers l’Inconnu, De Wever ne va en faire qu’une bouchée du futur Roi, dès que Bart ouvrira la bouche lors d’un quelconque colloque singulier (vite Google pour voir ce que cela veut dire = entretien entre un ‘sujet’ {une personne} et le Roi qui doit rester sous couvert de confidentialité, Alexander De Croo vous en dira plus à cet égard), le nouveau Roi va lui rabattre le caquet vite fait bien fait et, ainsi, perdre de sa neutralité politique et fameusement.  Car comme le disait le Standaard de ce jour, si Albert peut cacher son entêtement sous son charme, Philippe ne le peut pas.  Philippe sera-t-il le digne continuateur de l’œuvre de Baudouin?  Il y a plusieurs années, j’avais lu qu’il avait dit qu’il ne comprenait pas qu’on puisse ne pas croire en Dieu.  Moi qui suis athée, vais-je devoir demander l’asile politique dans un pays plus tolérant pour les athées?  Mais où, car quand on voit la recrudescence de croyance même en France, le pays des ‘lumières’ (cf. les manifs contre le mariage pour tous), où pourrions-nous aller mon épouse et moi pour pouvoir nous passer de Dieu sans nous faire considérer comme des anormaux?

Commentaires

Régence me semble-t-il et non régendat qui est un cycle d'études conduisant au diplôme de régent typiquement belge.

Écrit par : Goossens Christiane | 04/07/2013

Les commentaires sont fermés.